• 7
  • mai
  • 2019
  • Imprimer cet article Imprimer

    Le 9 mai

    Les retraités défendent les services publics

    Le succès des manifestations du 1er mai, malgré la manipulation honteuse des événements survenus à l’hôpital de la Pitié Salpétrière, confirme l’ampleur et la convergence des revendications portées par les syndicats et les gilets jaunes. Il est possible d’empêcher Emmanuel Macron de détruire les ressorts de notre modèle social. En défendant pied à pied les services publics et celles et ceux qui les font vivre.

    À l’issue du « grand débat », Emmanuel Macron continue d’ignorer les attentes de la population en décidant de maintenir le cap de ses réformes et de sa politique. Il entend financer ses annonces vagues de baisse des impôts, de ré-indexation des petites pensions sur l’inflation, par la diminution des dépenses publiques. Il confirme la suppression de 120 000 emplois dans les services publics et la remise en cause du statut de la Fonction publique, malgré l’opposition unanime des neuf organisations syndicales.

    Ce qui est programmé, c’est une destruction du rôle social de l’État en réduisant et en externalisant des missions de service public au profit du privé et au détriment du contribuable. Besoin de services publics !

    Or, les cahiers de doléances remplis dans les mairies revendiquent des services publics de proximité pour la population en général et les retraités en particulier.

    En effet, les retraités souffrent sur leurs lieux de vie de la diminution, voire de la suppression de services publics (poste, trésorerie, centres de soins, foyers logements, maisons de retraite, Ehpad, etc.).

    L’État doit respecter le principe d’aménagement équilibré du territoire et doit redonner aux collectivités territoriales des moyens financiers et humains suffisants afin de développer des services pour les retraités et les personnes âgées :

    • - Adaptation des logements et réalisation de structures alternatives,
    • - Adaptation de l’urbanisme et des transports pour faciliter les mobilités,
    • - Maintien des guichets et accueils physiques des administrations et des services publics qui ne doivent pas être remplacés par une dématérialisation systématique des démarches via internet,
    • - Mise en place de navettes pour les démarches administratives, le portage à domicile des courses, médicaments, livres,
    • - Création de services de dépannages à domicile...

    Le 9 mai les retraités répondront à l’appel unitaire des syndicats de la Fonction publique, CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FAFP, FO, FSU, Solidaires, et UNSA. Ils seront aux côtés des personnels de la Fonction publique pour que vivent et se développent les services publics dont nous avons besoin.

    A Paris, la manifestation se déroulera de Denfert-Rochereau à 14h, en direction des Invalides : Bd Raspail > Montparnasse > Invalides / Place Vauban

    L’appel de l’UCR CGT

    L’appel unitaire à la journée de grève et de manifestations le 9 mai

Abonnement à la lettre d'information de l'UL

(envrion une lettre hebdomadaire)

 

Articles récents

page suivante

Suivre la vie du site
SPIP | |