ACCUEILActualité

Imprimer cet article Imprimer

Coût du capital :

La sécurité sacrifiée !

Publié le 24 avril 2015

Les agents qui assurent la sécurité des bureaux de la CNAMTS [1] sont victimes de ces marchés passés au moins-disant.

Hier employés par la SNGST, demain par la SPI, ils sont aujourd’hui victimes de pressions et de chantage. Menacés d’être envoyés à l’autre bout de la région parisienne, ils craignent d’être licenciés s’ils refusent. Les salariés de la CNAMTS, eux, s’inquiètent de leur sécurité : le professionnalisme, les compétences d’agents présents depuis plus de vingt ans sur le site, partiraient avec eux. L’apparente fragilité financière de la nouvelle société, confirmée par sa volonté de se débarrasser du personnel en place n’augure rien de bon pour l’avenir.

Dans un quartier où l’insécurité est un sentiment très présent, il est inacceptable de sacrifier la sécurité du personnel au profit financier. Il est scandaleux de faire peser sur les salariés les dessous des passations de marché au moindre coût.

Mercredi dernier, soutenus par la CGT de la CNAMTS et l’Union Locale du 20ème, les agents de sécurité se sont rassemblés à la porte de la CNAMTS pour informer sur leur situation. Un soutien sur lequel il savent pouvoir compter et qui doit s’amplifier !

Notes

[1] Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés