ACCUEILActualité

Imprimer cet article Imprimer

Saisonniers

Paris : le travail, c’est toute l’année.

Publié le 9 août 2015

À Paris, ce sont dans des quartiers très touristiques que les militants de la caravane CGT des saisonniers ont installé leurs stands et arpenté les rues pour distribuer tracts et guides : Paris Plages au Bassin de la Villette, Bastille, Beaubourg et Saint-Michel.

Les caravanes convergent ensuite à la Rotonde de la place de la bataille de Stalingrad.

Pique-nique, prises de paroles, point presse et concert sont au programme de l’après-midi. Sabine Génisson, animatrice du collectif CGT saisonniers, Céline Verzeletti, secrétaire confédérale, et Benoît Martin, de l’union départementale CGT de Paris, établissent un rapide bilan de la campagne menée durant tout le mois de juillet et annoncent les perspectives de la rentrée et de la saison hivernale prochaine. En effet, le travail saisonnier n’est pas exclusivement estival puisque les pics d’offres d’emploi de ce type sont en mars, en juillet et en octobre.

Cette année, ce sont cinq caravanes (Ouest 1, Ouest 2, Est, Méditerranée et Corse) CGT des saisonniers, sans oublier la présence de la CGT sur le Tour de France cycliste grâce à la Nouvelle Vie Ouvrière, qui ont sillonné les routes de France. Plus de 80 initiatives ont été menées dans 56 départements pour : • venir à la rencontre des travailleurs saisonniers et les informer de leurs droits ; • interpeller les vacanciers sur les conditions de vie et de travail précaires des saisonniers ; • aller à la rencontre des salariés en lutte dans leurs entreprises ; • promouvoir les campagnes de la CGT : salaires, retraites complémentaires, coût du capital, etc. ; • relayer l’action de la CGT au niveau local pour aider les organisations à mieux porter leurs revendications.

Si la CGT met chaque année en place une campagne estivale spécifique à destination des travailleurs saisonniers, la lutte aux côtés de ces travailleurs précaires est un combat de toutes les saisons. Le groupe de travail interministériel consacré au travail saisonnier qui devait formuler des propositions avant l’été, remettra finalement son rapport à l’automne, avec consultation des partenaires sociaux.