ACCUEILActualité

Imprimer cet article Imprimer

7 mars 2017

Rassemblement devant le siège de la Fondation Léopold Bellan

Publié le 7 mars

Environ une centaine de salariés devant le siège de la Fondation Léopold Bellan après des débrayages dans les établissements dont l’AMSAD dans le 20ème.

La Direction générale a reçu la CGT. Ils n’ont voulu lâcher que 1,2%. Leur position est que la Fondation ne peut pas faire plus car ils ne sont pas sûrs que cela sera financé à l’avenir. Pour info, la Fondation, comme les autres entreprises du secteur, va bénéficier du CITS (l’équivalent du CICE pour le secteur privé non marchand sanitaire et social) qui devrait lui permettre de dégager 1,9 million €. Et l’augmentation revendiquée par le personnel ne devrait, selon la Fondation, coûter que 1,2 million !

La délégation a tenté de faire comprendre à la Direction générale que les salariés ne peuvent se contenter de 1,2% car ce que demandent les salariés se sont des salaires décents et pas la charité. Nous avons également demander à la Fondation prendre en compte les plus bas salaires. Ils ont rétorqué que les demandes d’augmentation étaient irresponsables (sic !).

Malgré tout, la CGT FLB considère que nous avons déjà obtenu une victoire en forçant la Fondation à augmenter les salaires. Maintenant se pose la question de la poursuite ou non du mouvement. La CGT pense qu’il faut continuer la lutte et maintenir la pression. Il est encore possible d’obtenir plus. Il est important que le mouvement prenne de l’ampleur.

Pour la suite du mouvement la CGT FLB va consulter ses syndiqués, le personnel et mettra tout en œuvre pour créer le rapport de force indispensable.