ACCUEILActualité

Imprimer cet article Imprimer

Sections de Paris 11/20

Tous en grève pour aller à la Direction rue des Renaudes vendredi prochain !

Publié le 6 juillet

Mon aux menaces de sanction contre notre camarade Maria !

Nous ne nous laisserons pas intimider par la direction.

Vendredi prochain, le 7 juillet, à 10h, Maria TRAORE, secrétaire CGT sur le plateau 11 et membre du CHSCT sur le bureau est convoquée à la DSCC (Direction Services Colis-Courrier) pour répondre d’une prétendue prise de parole qui aurait eu lieu, d’après la direction, le vendredi 16 juin suite à I’arriv6e des plis électoraux. Or, cette prise de parole n’a jamais eu lieu !

Les faits sont simples : suite à l’arrivée des plis électoraux à distribuer en une journée (!!), les collègues se sont réunis pour aller demander au cadre présent ce qu’il comptait faire pour que cela se passe bien. Loin de donner une réponse, le cadre n’a fait que rajouter de l’huile sur le feu en provoquant les salariés venus lui poser des questions sur leurs conditions de travail.

Deux semaines plus tard, la direction n’a toujours pas répondu aux questions qui avaient été posées ce jour-la ni aux problèmes entraînés par la restructuration du plateau 11. Ce qui a conduit les élus CGT et CFDT à demander la réunion d’un CHSCT extraordinaire sur les conséquences des suppressions d’emplois, des bouleversements sur les quartiers et sur les horaires qui continuent encore aujourd’hui à entraîner de grosses difficultés. Depuis des semaines et la mise en place de la réorganisation, nous n’en pouvons plus de la surcharge de travail ! C’est ce qui ressort des questionnaires auxquels ont répondu 56 collègues. Prétendre que "ça ira mieux après" comme le fait la direction ne résout aucun problème ! Menacer une représentante au CHSÇT non plus !

Si la direction attaque aujourd’hui Maria, c’est parce qu’elle voudrait tous nous faire taire !

La direction voudrait dégrader nos conditions de travail comme bon lui semble et qu’il n’y ait aucune réaction.

De même, elle attaque les collègues de la Collecte en menaçant certains d’entre eux de discipline. Leur tort : ne pas se laisser faire et ne pas accepter de travailler au garage dans les gaz d’échappements au -1 !

Les collègues de la Collecte ont raison de se faire entendre. Sur le plateau 11 comme sur le plateau 20 nous avons tous eu raison de dire a ta direction ce qu’on pensait de sa politique lors des plis électoraux. Aujourd’hui, alors qu’aucun des problèmes n’est réglé, la direction en rajoute avec les menaces de sanctions ! Face a l’attaque que constitue la convocation de Maria et la politique répressive de la direction, nous devons réagir tous ensemble et montrer à La Poste qu’on ne la laissera pas faire et que nous ne sommes pas dupes : en s’attaquant à Maria, elle s’attaque à l’ensemble du personnel de Paris 20  [1].

Paris, le 4 juillet

Notes

[1] Un préavis de gréve de 24h couvre l’ensemble du bureau. II a a été déposé pour le vendredi 7 juillet afin que nous puissions nous rassembler nombreux devant la DSCC au-27 rue des Renaudes dès 9h. Seule la journée du vendredi peut être retenue, et en aucun cas le samedi pour ceux en repos.