ACCUEILActualité

Imprimer cet article Imprimer

Négociation formation professionnelle continue

Un projet patronal dangereux pour le pays

Publié le 21 décembre 2017

La CGT a pris connaissance du projet de plan d’accord interprofessionnel transmis par le patronat (Medef, CPME et U2P) aux organisations syndicales de salariés le 19 décembre 2017.

Ce texte est beaucoup plus qu’un simple plan. C’est un catalogue complet des revendications patronales, totalement en phase avec le contenu du document d’orientation produit par le gouvernement dont la CGT a déjà mis en évidence toute la nocivité.

Cela conduit la CGT à aborder la séance de négociation du 20 décembre de manière très déterminée. Elle fera avancer les nombreuses propositions écrites qu’elle a déposées au fil des séances précédentes qui visent à développer, pour les salariés, de véritables formations qui ne soient pas réduites à une simple acquisition de compétences visant la seule adaptation à l’emploi.

Le projet patronal est dangereux pour le pays, sa jeunesse, ses travailleurs. Il l’est aussi pour ses entreprises dans un contexte où les besoins en qualification des travailleurs sont essentiels pour répondre aux enjeux économiques et sociaux actuels.

Montreuil, le 20 décembre 2017