ACCUEILActualité

Imprimer cet article Imprimer

Services Publics

Les opérations « Portes (r)ouvertes » des boutiques EDF se multiplient

Publié le 19 février

A la Courneuve, la CGT assure l’accueil des usagers dans la boutique qu’EDF a décidée de fermer en février 2018. Depuis cette date il n’y a plus aucune boutique d’accueil physique en France. Des choix stratégiques de la part d’EDF, société anonyme depuis 2004, qui bafouent la notion de service public. "On veut une entreprise 100% publique avec les pouvoirs de décisions partagés entre les usagers, les élus de la nation et le représentants des salariés" explique Romain Rassouw, secrétaire du syndicat CGT Energie 93.

Menée par la CGT sous l’intitulé : « Pour accéder à nos droits, nous voulons nos services publics à côté de chez nous », cette réouverture de la boutique EDF a rencontré et continue de rencontrer un franc succès auprès des usagers. L’initiative fait tache d’huile : la CGT procède au rétablissement du service public de l’énergie un peu partout… D’autres sites sont concernés, et les (r)ouvertures se multiplient, à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), dans le quartier de Barbès (Paris XVIIIe), à Perpignan (Pyrénées-Orientales)... Ce dont il est question, c’est du droit à l’énergie, du droit d’être accueilli et de bénéficier d’un service public égalitaire et permanent.

Il est indispensable de disposer de lieux d’accueil sur l’ensemble du territoire pour obtenir des explications sur sa facture et des conseils gratuits sur l’utilisation des moyens de chauffage, d’éclairage, de cuisine, de choix d’équipements... Face à la fracture numérique, qui représente une nouvelle forme d’exclusion, les militants CGT ont démontré à travers leur action l’importance vitale des services publics.